Conte d’hiver

2019

Tirage pigmentaire sur Papier Fine Art Kozo 125 g et dessin

50/60 cm

Dans le décor de mon enfance, un village en Roumanie, des mises en scène dans le blanc immaculé de l’hiver murmurent un conte sur la liberté.

 

La liberté de l’enfance, celle de se sentir comme chez soi dans les champs qui entourent le village, de s’éloigner de la maison et de prendre les chemins qui peuvent mener très loin.

 

Les pérégrinations d’un enfant dans une nature sans frontière, des constructions en bois comme des esquisses sur le blanc, des arbres et des plantes qui surgissent de la neige, quelques villageois et les femmes qui travaillent dans les champs, ce sont les fils qui tissent ce conte d’hiver. 

 

La liberté se prolonge grâce au dessin. Du blanc de la neige au blanc du papier, j’ajoute à la photo des traits de crayon qui ouvrent l’histoire encore plus loin, au delà du cadre de l’image.

Durant ce voyage au pays des merveilles, le personnage est surpris devant des apparitions inattendues, et rencontre au fil de son parcours d’autres personnages, des passeurs vers un ailleurs.

Dana Cojbuc